Votre rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits en un seul pour en simplifier la gestion

Allégez vos mensualités afin de gagner en pouvoir d'achat 

Faites une simulation de rachat crédit rapide et gratuite

Garantie sans publicité, indépendant, gratuit

Nos Engagements

Une comparaison indépendante des offres de rachat crédit

Des simulations simples et rapides

Une solution ajustée en fonction de vos besoins et de votre profil

La recherche du meilleur taux

Une expertise gratuite et sans engagement

Le rachat de crédit est une opération financière qui vous permet de rassembler l’ensemble  ou une partie de vos crédits afin de réduire vos mensualités. Le regroupement de crédits est intéressant pour toutes les personnes qui souhaitent diminuer significativement leurs mensualités. Il est même possible de demander une somme supplémentaire afin d’aider un besoin de trésorerie immédiat.

Cette opération bancaire est souvent le dernier recours avant de tomber dans le surendettement, car il permet de mieux gérer son budget. Le rachat de crédit s’adresse aux propriétaires, aux locataires et aux personnes hébergées à titre gratuit.

Comparateur rachat de crédit : les différents types de rachat de crédit

 

Un rachat de crédit consiste à regrouper tous vos  crédits en un seul. Les crédits concernés par le rachat de crédit sont :

  • Tous les crédits à la consommation

  • Crédits immobiliers

  • Crédits locataires

En réalisant un rachat de crédit, vous n’avez seulement qu’un seul interlocuteur financier à qui vous adresser. Votre budget est donc rééquilibré.

Le rachat de crédit en 4 points

Vous réalisez au bout d’un certain temps que vous avez souscrit à un très grand nombre de crédits et réfléchissez à faire un regroupement de prêts ? Voici 4 points intéressants à savoir sur le rachat crédit.

QUELLES DETTES PEUVENT ÊTRE REGROUPÉES ?

Ce type de crédit permet de réunir toutes vos mensualités en une seule afin de mieux gérer vos finances. Il peut rassembler vos :

  • Prêts à la consommation,
  • Prêt immobilier,
  • Retards d’impôts dus au trésor public (à récupérer auprès de l’administration fiscale une attestation de situation indiquant le montant exact de vos dettes),
  • Retards de loyer ou de charges de copropriétés (à fournir, le décompte des sommes dues),
  • Dettes familiales, pensions alimentaires ou montants dus à des prêteurs privés (là aussi un justifcatif est demandé),
  • Les sommes dues aux huissiers, les avances sur salaires ou les prêts employeurs (toujours avoir une attestation que vous présenterez à l’établissement qui rachète vos crédits).

LES INFORMATIONS À SAVOIR

Au moment de la proposition de rachat crédit, l’établissement de prêt est tenu de vous fournir un document d’information complet sur l’opération selon l’article R313-12 du code de la consommation, renforcé par le décret du 17 octobre 2012. L’objectif étant que vous comprenez bien les différentes implications du rachat crédit envisagé. En cas de besoin d’explications plus poussées, l’établissement de crédit se doit de vous éclairer. Sur le document d’information, vous retrouvez :

  • La nature des crédits regroupés
  • Pour chaque contrat de crédit dont le rachat est envisagé : le montant des échéances et du capital restant dû, la durée prévue du contrat, la date envisagée pour le remboursement anticipé et préavis éventuel, l’estimation du montant nécessaire à ce remboursement incluant l’indemnité de remboursement anticipé, estimation des frais de mainlevée d’hypothèque (si existante)
  • Les modalités de mise en œuvre et de prise d’effet du rachat de crédits
  • Les conséquences de cette opération par exemple l’allongement possible de la durée de remboursement et bien d’autres informations.

Assurez-vous d’obtenir avant de signer votre contrat de rachat crédit, cette notice d’information.

QUAND FAUT-IL LE PLANIFIER ?

Selon des spécialistes du crédit immobilier, cette opération est intéressante lorsque 2 des 3 conditions suivantes sont réunies :

  • Avoir encore au moins 7 ans de remboursement de crédits
  • Avoir encore au moins 100 000 euros à rembourser
  • Obtenir un taux d’intérêt inférieur d’au moins 1 point au taux initial (ainsi si votre taux initial est de 2,3 % alors un taux de rachat à 1,3% est intéressant).

Concernant la période la plus propice pour faire un rachat de crédit, prenons des hypothèses :

En début de prêt, on rembourse davantage les intérêts. En effet, plus vous remboursez le crédit, plus le capital restant dû diminue et moins vous payez d’intérêts. Il peut donc paraitre intéressant de réaliser un rachat de crédit en début de prêt. MAIS puisque vous êtes supposé payer des frais de remboursement anticipé à la banque que vous laissez (bien que le montant des frais ne peut pas dépasser 6 mois d’intérêts ou 3% du capital restant dû), il faut donc bien garder en tête que les frais de remboursement anticipé seront plus élevés si vous faites votre RAC en début de prêt.

En fin de prêt, si vous faites un RAC, l’assurance de prêt est recalculée sur un montant d’emprunt plus faible. Ainsi, s’il vous reste encore quelques années de remboursement à effectuer, cela peut s’avérer intéressant de faire son rachat crédit à ce moment-là puisque l'assurance emprunteur sera plus faible.

Selon nos hypothèses, faire un RAC en début de prêt vous permet de réaliser un gain sur les intérêts d’emprunt. Sur la fin du prêt, ce sont les gains sur l’assurance emprunteur qui sont intéressants. Par conséquent, le meilleur moment pour faire racheter ses crédits correspond à la période où le gain d’argent sur les intérêts et les assurances est plus élevé que le coût du rachat. Rien de mieux que de se faire conseiller par un expert en RAC pour bien calculer le coût de la procédure afin d'être sûr de réaliser une bonne opération.

PEUT-ON REGROUPER DES PRÊTS AIDÉS ?

Les prêts conventionnés ou aidés ont pour but de favoriser l’accession à la propriété et sont accordés par les organismes financiers ayant passé un accord avec l’Etat. Accordés sous certaines conditions spécifiques à chacun d’eux, on distingue 4 principaux types de prêts aidés : le PTZ (prêt à taux zéro), le PAS (prêt à l’accession sociale), le PC (prêt conventionné), le PAL (prêt action logement). Tous ces prêts aidés sont éligibles au regroupement de crédits mais :

  • Dans le cas du PTZ, vu que le taux d’intérêt est nul, il n y a pas réellement d’intérêt de l’inclure dans une opération de rachat sauf si en l’incluant, vous baissez fortement le montant des échéances,
  • Dans le cas du PAL, le taux d’intérêt est réglementé et tourne autour de 1%. Il est lui aussi éligible au rachat de prêts mais n’est pas substituable à un autre PAL. Par conséquent, son rachat par un prêt classique peut valoir le coup si vous pouvez prétendre à un taux d’intérêt plus attractif,
  • Dans les cas du PAS et du PC, vous pouvez les inclure dans votre rachat de crédit mais là encore si les mensualités de remboursement du nouvel emprunt sont fortement réduites.

Comment faire un rachat de crédit à la consommation ?

Le crédit à la consommation est destiné au financement de projet allant de 100 à 75 000 € (hors crédit immobilier). Il peut être proposé par un organisme financier (banque, ou organisme de crédit) ou directement en magasin au moment d’effectuer son achat.

C’est en cumulant les crédits à la consommation (Auto, TV, projet personnel, vacances) que l’emprunteur peut se retrouver en difficultés. Les crédits ci-dessous sont concernés par le regroupement de crédits à la consommation :

  • PRÊT AUTO-VÉHICULE

    Caravane, bateau, voiture, moto

  • PRÊT PERSONNEL NON AFFECTÉ

    Somme disponible pour l’emprunteur pour un projet personnel

  • CRÉDIT RENOUVELABLE OU REVOLVING

    Somme réutilisable au fur et à mesure des remboursements effectués

Comment faire un rachat de crédit immobilier ?

Le rachat de crédit immobilier est octroyé par un organisme financier pour l’achat immobilier, la construction d’un bien immobilier, l’acquisition de terrain destiné à la construction ou à la réalisation de travaux (entretien, amélioration).

Comment se passe un rachat de crédit immobilier ?

Comme pour tous les regroupements de crédits, vous devrez passer par un courtier. La seule différence est que vous devez penser à renégocier votre ou vos assurance(s) emprunteur.

Le rachat de prêt immobilier va donc vous permettre de rassembler vos emprunts liées à votre parc immobilier. Cependant, il existe une autre solution : la renégociation de crédit immobilier. Il s’agit de réduire le taux d’emprunt d’un crédit immobilier pour réduire les mensualités.

En bref

Rachat de crédit immobilier simulation immédiate ?

Si vous souhaitez regrouper votre crédit immobilier avec vos crédits conso, cliquez ici.

Comment faire un rachat de crédit à la consommation et immobilier ?

Ce rachat de crédit regroupe plusieurs prêts de nature différente, dont des crédits à la consommation et le prêt immobilier.

Comment faire racheter un crédit immobilier et un crédit à la consommation ? Cela est simple, il suffit de demander le rassemblement de ces deux emprunts  afin de se voir proposer un prêt unique.

Comment faire un rachat de crédit locataire ?

Le rachat de crédit est une solution envisageable aussi bien pour les propriétaires que pour les locataires. Généralement, les banques accordent plus facilement cette possibilité aux propriétaires, car elles peuvent compter si nécessaire sur l’hypothèque du bien immobilier.

Le rachat de crédit locataire permet d’éviter le surendettement des locataires dans une impasse. Il peut regrouper tous les crédits à la consommation, les impayés de loyers, les retards de paiements de factures, ainsi que les découverts bancaires.

Pourquoi faire un rachat de crédit ?

 
Si le rachat de crédit se démocratise en France, son mécanisme est encore parfois méconnu. Pourtant, il comporte de nombreux avantages :

Rééquilibrer son budget

En réduisant le montant mensuel de vos dettes, vous augmentez votre pouvoir d’achat ou reste à vivre de façon considérable.

Simplifier la gestion de ses finances

En évitant la dégradation de vos finances, vous êtes dans la capacité de repenser plus sereinement votre quotidien.

Un seul organisme prêteur

Plutôt que de faire des virements à droite et à gauche pour le remboursement des divers crédits, vous n’avez plus qu’à effectuer un seul remboursement à un seul interlocuteur.

Un nouveau projet

Soit les mensualités réduites vous permettent d’augmenter votre trésorerie, soit vous pouvez ajouter un nouveau crédit à votre rachat de prêt.

La réduction de la mensualité peut vous permettre  de libérer une trésorerie importante, puisqu’elles peuvent atteindre une réduction de 60 %.

Bon à savoir

Peut-on faire un prêt après un rachat de crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Renseignez-vous sur vos capacité de remboursement avant de signer tout nouveau crédit.

À qui s'adresse-t-il ?

Contrairement aux idées préconçues sur l’endettement, ce ne sont pas toujours les ménages aux revenus les plus faibles qui sont pris dans la toile d’araignée des emprunts et des fins de mois difficiles.

Passer par cette opération bancaire peut séduire pour plusieurs raisons :

  • Pour plus de confort budgétaire 

    Vous n'êtes pas en difficultés financières, cependant vous souhaitez avoir plus de budget en fin de mois, que ce soit pour épargner ou pour tout simplement augmenter votre pouvoir d'achat.

  • Pour financer un nouveau projet

    Vous aviez déjà plusieurs crédits à rembourser, mais vous avez un besoin de financement pour une réparation de voiture, ou de remplacement d'électroménager par exemple.

  • Après changement de situation

    La maternité, le départ à la retraite, un accident de la vie ? Vos ressources peuvent baisser soudainement lorsque votre situation professionnelle ou sociale change brusquement.

Que devient l’assurance emprunteur pour un rachat de crédit immobilier ?

 

Lorsque l’on fait un rachat de crédit immobilier, les mensualités le concernant diminuent. Il est donc nécessaire de modifier les modalités de l'assurance emprunteur car elles sont calquées sur les conditions de prêt immobilier.   

Le rachat de crédit et l'assurance emprunteur

Lorsque vous prenez un crédit immobilier, l’organisme prêteur vous demandera de souscrire à une assurance-crédit immobilier. Si elle n’est pas obligatoire, sachez qu’aucune banque ne vous accordera un prêt sans une assurance emprunteur. Mais vous n’avez pas obligation de vous adresser à votre banque pour en bénéficier. Tournez-vous vers la concurrence pour trouver la meilleure assurance emprunteur correspondant à vos besoins. Elle couvre le montant des remboursements en cas de pertes de revenus :

  • Licenciement

  • Incapacité temporaire de travail

  • Perte d’autonomie totale et irréversible

  • Décès

Le montant assurance emprunteur représente entre 0,30 % à 3 % du montant du crédit. Le coût dépend de l’âge, de la situation professionnelle (métier à risque), de la pratique de sport dangereux, et de l’assureur.

Il y aura donc  une évolution de votre contrat d’assurance emprunteur. Ces changements concernent :

  • Des garanties équivalentes aux garanties de votre ancien contrat

  • QUI DIT NOUVEAU CONTRAT DE CRÉDIT, DIT NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE-CRÉDIT IMMOBILIER

    Nouveau taux en fonction de la durée d’emprunt, de l’âge de l’emprunteur, et du capital restant.

Attention à bien comparer les offres, avant de vous engager aveuglément. Sachez qu’une assurance emprunteur de groupe n’est pas intéressante pour tous les profils d’emprunteurs.

Avec la loi Sapin 2, vous pouvez résiliez votre contrat tous les ans, en plus de la loi Hamon qui vous permet de changer de contrat d’assurance crédit immobilier dans les douze mois suivants la signature.

En bref

L’assurance crédit immobilier :

  • Couvre les pertes de revenus (décès, incapacité de travailler, perte d’autonomie ou licenciement)
  • Doit être renégociée auprès de l’organisme d’assurance pour s’adapter aux nouvelles conditions du regroupement de crédits immobiliers
  • Les lois Sapin 2 et Hamon permettent de changer tous les ans d’assurance emprunteur.

Combien coûte le rachat de crédit ?

 

Si le rachat de crédit semble être une solution miracle, son mécanisme a un coût.e. En réduisant le montant de vos crédits par mois, la durée d’emprunt va être allongée, ce qui fait que le coût du rachat crédit est plus élevé à terme que le remboursement traditionnel des crédits.

Cependant, un rachat crédit évite les situations délicates de surendettement et limite les frais liés aux retards de paiement. Il est conseillé de faire des simulations de rachat de crédit pour avoir une idée précise de son coût.

Les frais du rachat crédit

Lors d’un rachat de crédit, il faut s’attendre à certains frais :

FRAIS DE COURTAGE

Lorsque vous passez par un courtier pour monter votre dossier de rachat de crédit, des frais seront à régler pour ce service. Des frais qui se situent en général entre  1 % à 9 % du montant restructuré. À noter que ces frais sont à régler uniquement si le dossier est accepté et les crédits effectivement rachetés.

FRAIS DE DOSSIER

Comme tous nouveaux contrats, des frais de dossier de 1 % à 7 % s’appliquent. Certaines banques peuvent supprimer ses frais si le dossier présenté est de qualité, et si vous domiciliez vos revenus chez eux.

FRAIS DE MAINLEVÉE D’HYPOTHÈQUE

Si le bien est hypothéqué, la levée d’hypothèque entraîne des frais entre 0,30 % et 0,50 % du montant du prêt. Ces frais comprennent les frais de notaire, administratifs et les droits d’enregistrement.

LES INDEMNITÉS DE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ

Ils sont de maximum 3 % du capital à rembourser, selon l’article R 312-2 du Code de la consommation. Etant donné qu’un courtier rachète vos crédits à une banque, celle-ci va perdre les avantages des taux d’intérêt sur le long terme. La banque peut demander des frais d’indemnités pour le remboursement anticipé. La banque peut être plus ouverte à une renégociation de vos taux d’intérêt qu’à un remboursement anticipé via le rachat crédit.

 Rachat de crédit de consommationRachat de crédit hypothécaireTarifs
Frais de notaire/ frais hypothèqueNonOui2% du montant racheté
Frais bancaires et intermédiationOuiOuiDe 1 à 7% du montant racheté
Intérêts du créditOuiOuiDe 4% à 7%
AssuranceFacultatifEn fonction des établissementsDe 0,12% à 0,40% par an du montant racheté

Surendettement et capacités de remboursement

 

Pour obtenir un rachat de crédit, il faut donc respecter certaines conditions qui sont votre taux d’endettement ainsi que votre capacité de remboursement.

Les personnes en situation de surendettement ne peuvent pas obtenir un rachat de crédit. Il faudra qu’elles déposent un dossier à la Banque de France.

Taux d’endettement

Si la loi ne fixe aucun taux précis, en général, le taux d’endettement ne doit pas être supérieur à 33 %.

Pour calculer le taux d’endettement, il suffit de procéder au calcul suivant :

Taux d’endettement = Charges récurrentes / Revenus.

Capacité de remboursement

La capacité de remboursement est donc également fixée sur ce taux d’endettement. La capacité de remboursement va permettre de faire une ébauche du rachat de crédit auquel vous pouvez prétendre.

Pour cette dernière, la somme consacrée aux loyers et au remboursement des dettes doit représenter un tiers des revenus.

Ceci n’est pas une règle définitive. Tout dépend donc de votre capacité de remboursement et de votre taux d’endettement, ainsi que des conditions posées par le courtier.

Toujours est-il qu’il existe une zone orange dans laquelle vous frôlez le surendettement et une zone rouge où vous êtes en situation de surendettement. Dans ce dernier cas, il n’est en général plus possible de prendre un rachat de crédit pour réduire vos mensualités.

Surendettement

« La situation de surendettement est caractérisée par l’impossibilité manifeste de faire face à l’ensemble de ses dettes non-professionnelles exigibles et à échoir. » - Articles L. 711-1 et L. 712-2 du Code de la consommation.

Une autre solution existe néanmoins pour réduire son endettement ou son surendettement. Il s’agit de la renégociation de vos crédits. Cela comprend aussi bien le taux d’emprunt qui peut être réduit (les taux immobiliers ayant baissé ces dernières années), que de la durée renégociée du prêt.

Saviez-vous que vous pouviez faire une simulation gratuite de rachat de crédit ? Cela aide à avoir une idée de votre capacité de remboursement et de votre taux d’endettement.

En bref

Pensez à ne pas dépasser un certain niveau d’endettement pour obtenir plus rapidement un regroupement de crédit.

  • 33 % de taux d’endettement
  • Les dettes représentent 1 / 3 de vos revenus
  • Pensez à la renégociation de vos crédits immobiliers

Démarches et conditions pour un rachat de crédit

 

Pour un rachat de crédit, il est conseillé de commencer par une simulation. Cela vous permettra de connaître votre potentiel de trésorerie à la fin du mois.

Vous pouvez demander une étude de votre dossier auprès de plusieurs organismes, car là encore il est important de comparer les offres. Ne vous précipitez pas sur les publicités trop alléchantes. En effet, en fonction de votre profil (âge, situation professionnelle et familiale, co-emprunteur, revenus), le taux rachat de crédit peut varier.

Comparer permet de trouver le regroupement de crédit le moins cher.

Certains dossiers ont de plus grandes chances d’être acceptés, mais il est important d’avoir un dossier complet comprenant :

  • Les justificatifs de revenus

  • Les documents bancaires

  • Les contrats de prêt

  • Les titres de propriété

À partir de ces documents, le courtier vous proposera une solution adéquate pour restructurer vos dettes.

Bon à savoir

Un bon courtier vous conseille et n’essaie pas de vous persuader à acheter un produit ! Attention donc aux courtiers, qui ne cherchent qu’à vous vendre des produits non adaptés à vos besoins et vos attentes.

Critères d’acceptation

Les critères d’acceptation d’un dossier sont divers et varient selon l’établissement. Avec un courtier, vous pouvez augmenter vos chances de vous faire racheter vos crédits selon les conditions suivantes :

  • Faire racheter au moins deux crédits à la consommation

    Le cas échéant, un crédit à la consommation et une autre dette (hors prêt immobilier). Par ailleurs, les prêts faisant l’objet d’une prise en charge par une garantie chômage, invalidité ou décès ne peuvent pas être rachetés.

  • Être majeur

    Et ne pas être frappé ni d’une incapacité conduisant à l’impossibilité de rembourser les crédits ni avoir perdu ses droits civiques. L’emprunteur doit également être citoyen français et ne doit pas faire partie d’un ménage en instance de divorce sauf après que la séparation de biens et de dette ait été établie.

  • Être solvable

    Les critères de solvabilité dans le cadre d’un rachat de crédit sont généralement les mêmes que ceux utilisés lors de la souscription d’un crédit. Il faut être honnête, ne pas dissimuler d’autres prêts éventuels et avoir la capacité de rembourser l’emprunt tout en gérant vos charges sans aller au delà du seuil d’endettement de 33% (ce qui veut dire que vos prêts ainsi que vos charges ne doivent pas représenter plus de 33% de vos revenus nets mensuels). Encore une fois ce taux d'endettement varie selon les établissements.

  • Ne pas être fiché à la Banque de France

    Plus précisément, si vous êtes fiché au FICP (Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers), vous pouvez prétendre à un rachat de crédit si vous n’êtes pas propriétaire. Par contre pour les emprunteurs fichés au FCC (Fichier Central des Chèques) encore appelé interdit bancaire, le rachat de crédit est impossible.

NOS CONSEILS À SUIVRE AVANT DE FAIRE UN RACHAT DE CRÉDIT

Comme dans toutes opérations financières, il y a des pistes à suivre et des pièges à éviter. Le regroupement de crédit n’y échappe pas.

Fuir les offres trop alléchantes

Les publicités peuvent vous induire en erreur sur le taux réel qui vous sera proposé en fonction de votre dossier.

Refusez de prendre un nouveau crédit

Le courtier peut vous proposer de vous délivrer du nouveau capital mais cet argent vous coûtera plus cher à cause des taux d’intérêt.

PRENDRE EN COMPTE LES SOLUTIONS ANNEXES COMPAREZ

Renégociez les délais et les taux d’intérêt de son crédit immobilier peuvent réduire considérablement vos dépenses à court, moyen et long terme. Cette solution est à prendre au sérieux.

Il est également possible d’échelonner ses dettes auprès des administrations qui sont souvent à l’écoute des ménages en difficulté (impôts, loyers).

Déposer un dossier de surendettement n’est pas souvent un choix mais plutôt la dernière solution possible. Néanmoins, il permet de restructurer les dettes sur le temps, afin d’en venir à bout.

Comparer

Sachez que vous pouvez faire jouer la concurrence en comparant les offres et en négociant certaines conditions au prétexte que certains concurrents proposent de meilleures conditions.

Bon à savoir

Il est possible de passer par une deuxième opération de la sorte. Pour restructurer ses dettes une deuxième fois, il n’existe pas de défini par la loi. Cela est possible à tout moment, même auprès du même organisme financier.

Comparateur de rachat de crédit

Il faut tout d’abord comparer les courtiers et organismes financiers susceptibles d’accepter votre dossier.Cette comparaison peut se faire aussi en ligne, ce qui permet de gagner du temps et déjà de vous faire une idée de ce qui est possible avec votre situation actuelle. Ainsi vous pouvez avoir une idée plus concrète de votre regroupement de crédit.

Dénicher le meilleur rachat de crédit peut se faire en seulement quelques clics. Notre site Assurance Crédit Immobilier vous accompagne dans votre recherche de la meilleure solution.  . En cas d’offre vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours ce qui vous laisse le temps de bien étudier les propositions et de ne pas vous précipiter sur la première offre qui se présente à vous.

 

Clarifier sa situation financière est une étape importante avant tout engagement dans un nouveau crédit.

devis simple, protection données, meilleurs taux
devis simple, protection données, meilleurs taux