Nos Engagements

Une comparaison indépendante des meilleures assurances

Des simulations simples et rapides

Une solution ajustée en fonction de vos besoins et de votre profil

La recherche du meilleur tarif

Une expertise gratuite et sans engagement

Garantie sans publicité, indépendant, gratuit

Prêt relais : comment ça marche ?

Qu'est ce que le prêt relais ?Le prêt relais est un crédit qui permet au particulier emprunteur de pouvoir acheter un nouveau bien immobilier sans devoir attendre d’avoir revendu sa première acquisition immobilière et d’avoir ainsi les fonds nécessaires pour la seconde acquisition. C’est donc un prêt conclu pour une très courte période (de 12 à 24 mois) et servant uniquement de transition. Diverses possibilités de prêt relais sont souvent proposées par les établissements bancaires.

Prêt relais : fonctionnement

La définition générique du prêt relais est comme suit : « Le prêt relais est un contrat qui permet à un vendeur-acquéreur d’obtenir une avance partielle d’un établissement bancaire pour payer sa nouvelle résidence et disposer d’un délai plus long pour vendre son premier bien immobilier». Le fonctionnement du prêt relais est relativement simple : vous avez besoin de la somme immobilisée dans la première propriété pour financer l’achat de la seconde résidence, somme que la banque vous prête en conséquence sous forme de prêt relais.

De ce fait, vous ne remboursez que les intérêts fixés au contrat, puisque vous n’amortissez pas le prêt. Il est destiné à être soldé, c’est-à-dire remboursé, lors de la vente de votre premier bien immobilier. Personnalisable à souhait, le prêt relais s’adapte à tous les cas de figure et prend en compte les attentes et besoins spécifiques de chaque emprunteur. De plus, le capital du prêt relais accordé par la banque est toujours calculé en fonction de la valeur du bien que vous voulez vendre, estimée par un expert externe, qui en moyenne fixe le montant du prêt relais à environ 70% du prix de vente dudit bien.

Coût d’un prêt relais

Vous avez le choix entre 2 types de remboursements du prêt relais :

  • soit vous remboursez à chaque mois progressivement  les intérêts et en même temps la prime d’assurance emprunteur,
  • soit vous remboursez le prêt relais en entier et en un seul versement une fois sa durée arrivée à terme et ne payer mensuellement que la prime d’assurance crédit immobilier.

Selon vos ressources, vous décidez librement si vous préférez rembourser une petite ou plus importante mensualité pour le prêt relais et l’assurance emprunteur. Quant au niveau des garanties au profit de la banque prêteuse, le montant à couvrir est toujours égal (au minimum) au montant accordé au prêt total (prêt relais plus crédit immobilier amortissable si souscrit en supplément).

Bon à savoir

Le taux du prêt relais est très avantageux, puisqu’il est généralement inférieur à celui d’un crédit immobilier classique.

Prêt relais : les formules

Prêt relais sec

Au cas où le prix de la vente de la première acquisition immobilière est égale ou supérieure au coût du second projet immobilier, associé un autre crédit à court ou long terme au prêt relais n’est alors pas nécessaire. Vous avez uniquement besoin d’une avance des fonds, d’où le prêt relais sec, c’est-à-dire sans la souscription parallèle à un autre crédit immobilier. Le prêt relais sec est souvent conseillé aux emprunteurs désireux de rembourser des petites mensualités afin de s’acquitter des intérêts dudit prêt. Le prêt relais est ainsi soldé uniquement après la vente de votre premier bien immobilier.

Prêt relais adossé

Il s’agit d’un prêt relais conclu avec un prêt amortissable classique, c’est-à-dire que vous empruntez une somme supérieure à la valeur de la résidence que vous vendez. La banque vous accorde donc à la fois un prêt relais à hauteur de 50 à 70% du prix de vente de la maison et un crédit (prêt amortissable) pour compléter le financement de votre projet immobilier. Ainsi, vous remboursez chaque mois les intérêts du prêt relais à taux fixe et la mensualité du prêt amortissable, en plus de la prime d’assurance emprunteur. Le prêt relais adossé est lui recommandé aux emprunteurs qui souhaitent payer une mensualité de remboursement proportionnelle à leur capacité d’endettement.

Prêt relais en franchise totale

Là aussi vous empruntez une somme supérieure à la valeur du bien immobilier que vous vendez. Spécialement prévu pour alléger les mensualités de remboursement pendant la période de mise en vente de votre premier logement, le prêt relais en franchise totale permet la souscription d’un prêt relais accompagné d’un crédit immobilier de longue durée. Le prêt relais est conclu pour une durée de 24 mois avec une période de franchise totale, c’est-à-dire que vous remboursez les intérêts à l’échéance du prêt en même temps que le capital emprunté, le tout en une seule traite. La durée de la franchise totale peut aller jusqu’à 12 mois. Au terme de ces 12 mois si vous n’avez toujours pas vendu votre 1er bien et remboursé le prêt, vous payez mensuellement et durant les 12 mois suivants les intérêts dûs majorés des intérêts cumulés de la 1ère année.

Prêt relais : avantages et inconvénients

Avantages et inconvénients d'un prêt relaisLe premier des avantages du prêt relais réside dans sa nature même : disposer du financement requis pour investir dans un nouveau logement sans attendre de vendre son bien immobilier actuel. En effet, si vous êtes déjà propriétaire de votre maison ou appartement et que vous voulez acheter un nouveau bien plus grand ou mieux situé et adapté à vos besoins, vous allez tout d’abord essayer de vendre votre résidence actuelle pour utiliser l’argent de la vente dans l’acquisition de votre second bien.

Malheureusement, la date de la vente avec celle de l’achat ne coïncide presque jamais. Le prêt relais permet donc d’éviter un décalage de trésorerie dans votre budget et une longue attente pour réaliser le second projet immobilier, tout en étant pas obligé de vendre votre première maison au rabais pour faire accélérer les choses. Un autre des avantages concerne l’absence de pénalités en cas de remboursement anticipé une fois la vente du premier bien immobilier conclue. Vous avez effectivement la possibilité de rembourser le capital prêté (intérêts fixes inclus) par la banque avant la fin de la durée du contrat si vous vendez votre première résidence plus rapidement qu’escompté, sans devoir verser des frais supplémentaires dits de pénalités.

Toutefois, en fonction de la formule de prêt relais que vous souhaitez contracter, les banques et établissements financiers ne sont pas toujours flexibles et conciliants à adapter l’offre autant que possible à vos besoins. Par exemple, elles font preuve de moins de souplesse en cas de prêt relais sec puisque cette formule leur est moins avantageuse – en effet les banques en accordant uniquement un prêt relais sans aucun autre crédit immobilier en supplément ne font pas ou peu de gains. De même, comparer les frais annexes, à savoir, l’assurance emprunteur, les frais de dossier, les frais de garantie, etc., est une étape de réflexion importante avant la signature de tout contrat, peu importe la formule du prêt relais que vous choisissez.

Ces frais annexes peuvent faire augmenter le coût total de l’opération de manière considérable. Par ailleurs, lors de la négociation du contrat pensez à garder une marge de manoeuvre entre l’estimation du bien à vendre et le montant accordé au prêt relais. Il peut arriver qu’au bout de 24 mois votre première maison ne soit toujours pas vendue et que vous soyez contraint à abaisser le prix de vente. C’est pourquoi la banque accorde bien souvent un montant au prêt relais inférieur à la valeur du bien en question, variant entre 50 et 70%.

devis simple, protection données, meilleurs taux
devis simple, protection données, meilleurs taux