Nos Engagements

Une comparaison indépendante des meilleures assurances

Des simulations simples et rapides

Une solution ajustée en fonction de vos besoins et de votre profil

La recherche du meilleur tarif

Une expertise gratuite et sans engagement

Garantie sans publicité, indépendant, gratuit

La garantie décès : garantie indispensable d'un contrat d'assurance emprunteur

Une des garanties les plus importantes de l’assurance crédit est l’assurance décès. Alors que l'assurance emprunteur n’est pas obligatoire, il s’agit d’une condition posée par les banques pour obtenir un prêt immobilier. En souscrivant une assurance emprunteur, vous couvrez le risque de passer vos dettes à votre famille en cas de décès. Au cas où vous mourez avant le remboursement de votre crédit, l’assurance prêt se substitue à l’emprunteur. Votre famille n’aura donc pas à porter les frais de votre prêt immobilier.

Bon à savoir

Les assurances prévoient un âge limite pour votre couverture décès. Avant de souscrire un contrat, renseignez-vous sur les conditions appliquées par votre assurance emprunteur.

Garantie décès pour une assurance emprunteur souscrite en couple

La garantie décèsDans le cas où l’assurance emprunteur a été souscrite à plusieurs et où la garantie décès a été mise sur plusieurs têtes, il faudra faire attention. S’il s’agit d’un couple, vous pouvez assurer une personne à 30% et l’autre à 70%, ou faire 50% et 50% etc, libre à vous. Dans le cas d’un décès, l’assurance emprunteur remboursera seulement les mensualités de la personne décédée et non l’ensemble du crédit.

Exemple

Pour une personne assurée à 100%, en cas de décès l’assurance emprunteur rembourse la totalité des mensualités restantes à l’institut ayant fait le prêt immobilier.
Pour un couple, si l'homme est assurée à 60% et la femme à 40%, si l’homme décède alors l’assurance emprunteur rembourse 60% des frais restants à l’institut ayant fait le prêt immobilier.

Que devient le bien immobilier en cas de décès ?

En cas de décès, et surtout si vous avez souscrit à une assurance emprunteur contenant une garantie décès, le bien immobilier sera directement légué à vos héritiers, ce qui revient souvent à dire à l’époux/épouse et aux enfants.  Suite à votre décès, tout sera pris en charge par l’assurance emprunteur et vos héritiers (s’il ne s’agit pas du conjoint) n’auront aucun frais si ce n’est des frais de notaire pour la succession, chose que l’on ne peut éviter. En cas de décès, vous assurez ainsi le bien-être financier de vos proches. Le décès d’un membre de la famille peut en effet avoir de lourdes conséquences sur les revenus mensuels de la famille. Avec une garantie décès, vous assurez au moins à vos proches d’avoir un toit et de ne pas se retrouver endettés jusqu’au cou. Ils pourront ensuite décider de garder le bien immobilier, de le vendre ou encore de louer.

Questionnaire médical nécessaire pour l’obtention d’une assurance décès

Votre assureur vous demandera de remplir un questionnaire médical pour évaluer le risque à couvrir. Toute omission ou fausse déclaration entrainera la nullité de votre contrat d’assurance emprunteur. Lorsque vous avez ou avez eu une maladie grave (cancer, hépatite, VIH, etc.), vous pouvez tout de même obtenir un prêt immobilier. Informez-vous sur les conditions d’obtention de crédit en cas de maladie grave. Plus d'informations à ce sujet ici.

devis simple, protection données, meilleurs taux
devis simple, protection données, meilleurs taux