Garantie sans publicité, indépendant, gratuit

Nos Engagements

Une comparaison indépendante des taux crédit immobilier

Des simulations simples et rapides

Une solution ajustée en fonction de vos besoins et de votre profil

La recherche du meilleur taux

Une expertise gratuite et sans engagement

Vous souhaitez réaliser votre projet immobilier ? À moins que vous disposiez d’une fortune, un prêt immobilier s'avère nécessaire. L’achat d’un appartement ou d'une maison est une étape importante dans une vie. Le fait de s’installer à un endroit de manière permanente et de faire d'un appartement ou d'une maison sa propriété symbolise la réalisation d’un rêve pour beaucoup d’entre nous ! L’obtention d’un prêt immobilier pas cher vous aidera à atteindre votre objectif. Votre banque vous fera croire qu’elle vous offre le meilleur taux d’emprunt, afin de ne pas vous perdre en tant que client. Or, bien évidemment, ce n’est pas toujours vrai. À vous donc de trouver le meilleur crédit immobilier au meilleur taux! Notre simulateur de crédit immobilier vous aide à trouver le meilleur taux d'emprunt.

 

Devis crédit immobilier

 

Comparateur prêt immobilier : quel est l'âge moyen du propriétaire français ?

L'âge moyen du propriétaire francais est de 52 ans. En effet, les personnes de plus de 60 ans représentent la tranche la plus importante des propriétaires (40%). Seuls 15% des propriétaires ont moins de 25 ans. Toutefois, l'âge moyen du premier achat d'un bien immobilier se situe à 31 ans. Saviez-vous que la grande majorité des propriétaires achètent à deux leur logement ? Cela leur permet d'avoir un apport financier plus élevé et renforce la stabilité de leur dossier. 85% des propriétaires ont besoin d'un crédit immobilier pour financer leur achat. 57% d'entre eux optent pour un prêt d'une durée de plus de 15 ans. Les propriétaires s'engagent également pour des logements énergétiques.

 

Les chiffres du crédit immobilier

Comparateur prêt immobilier : fonctionnement

Rien de plus simple ! Il suffit de remplir notre simulateur. Nous avons besoin de savoir si vous souhaitez acheter dans le neuf ou dans l'ancien et si vous avez déjà engagé des négociations pour l'achat de votre appartement ou maison. Pensez également à saisir le montant souhaité du prêt. Vous serez pris en charge dans les plus brefs délais par un de nos conseillers financiers qui vous proposera des taux attractifs, adaptés à votre situation ! En quelques clics :

  • Déposez votre demande d'emprunt immobilier
  • Comparez les différentes offres des banques
  • Obtenez les meilleurs taux crédit immobilier
  • Faites-vous accompagner par un conseiller indépendant.

Haut de page

Pourquoi demander un prêt immobilier ?

Un crédit immobilier moins cher vous permettra de concrétiser votre rêve d’être propriétaire ! Un devis personnalisé vouspermettra d'identifier un plan de financement raisonnable. Avec notre simulateur de crédit immobilier, obtenez en seulement quelques clics des conseils d'experts. Tout ceci gratuitement et sans engagement ! Parmi la pléthore d'offres des différents organismes de prêt immobilier, les banquiers ne proposent ni les mêmes taux prêt immobilier, ni les mêmes garanties, ni les mêmes conditions. D'où l'intérêt d'un comparateur. Grâce à notre comparateur emprunt immobilier, vous allez pouvoir recevoir de nombreux devis, analyser les différentes offres de banques et choisir la solution qui vous ressemble le plus.

Simulation prêt immobilier : avantages

  • Meilleurs taux crédit immobilier - Economisez plusieurs milliers d'euros
  • Devis personnalisés - Comparez gratuitement et sans engagement
  • Mise en relation avec un expert - Conseils à 0€

Pour obtenir un crédit pas cher, l'apport financier est un facteur important. C’est grâce à cet apport financier que la banque juge la solidité de votre dossier. De manière générale, on conseille d'avoir un apport personnel d'au moins 10 % du montant intégral du crédit. Attention toutefois à ne pas dépenser toute votre épargne. Prévoyez une de l'argent pour les travaux supplémentaires ou les frais imprévus. N’oubliez pas qu'il existe des aides extérieures à votre emprunt. Peut-être vous pourrez bénéficier des prêts aidés tels que le prêt à taux zéro pour obtenir un meilleur financement ! Lorsque vous faites une demande de crédit immobilier auprès de votre banque, celle-ci vous demandera de souscrire une assurance emprunteur afin d'avoir une sécurité supplémentaire si jamais vous n'êtes plus capable de rembourser le crédit. Les garanties assurance prêt devront couvrir l'incapacité/invalidité de travail, le décès et éventuellement le chômage. Cette assurance prêt immobilier n'est pas obligatoire par la loi, mais la majorité des banques l'exigeront.

Bon à savoir

Un crédit vous engage ! Le logement représente plus de 25% du budget des français. Assurez vous donc de vos capacités de remboursement avant de signer une promesse d'achat.

10 astuces pour obtenir un prêt immobilier

Soyez "prêt" pour votre demande de crédit ! Comment se préparer ? Quels documents fournir ? Comment négocier un prêt pas cher ? Existe-t-il des aides pour l'emprunt ? Une assurance emprunteur est-elle nécessaire et quelles garanties couvre-t-elle ? Voici les astuces pour dénicher le meilleur crédit immobilier :

 

Haut de page

Taux crédit immobilier

Si la baisse des taux crédit immobilier est bien terminée, la hausse très légère permet encore aux particuliers désireux d'acheter un bien immobilier de le faire. Comment bénéficier de tarifs avantageux en cette période qui reste encore attractive ? Les banques font de plus en plus attention au profil de l’emprunteur pour déterminer les taux crédit immobilier. Alors qu’un crédit immobilier bénéficie en moyenne d’un taux de 3,05% (taux du crédit + taux de l’assurance emprunteur inclus), les personnes ayant des revenus de plus de 55 000€ annuels bénéficieront d’une remise de 0,40% sur les 3,05% passant ainsi à 2,65% à peu près. Une baisse considérable, qui résulte en une économie de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour les personnes ayant déjà les revenus les plus hauts de la société.

Taux crédit immobilier : demandez conseil à un expert

Décrochez le meilleur taux de crédit immobilier
Optimisez votre crédit immobilier et diminuez son taux en passant par un courtier en assurance. Il va négocier à la baisse ce taux mais aussi l’assurance emprunteur qui doit être souscrite en plus. De par ses contacts et ses connaissances accrues dans le monde de l'assurance, il pourra négocier là où vous n’auriez jamais pu. Chaque pourcentage négocié est important ! une baisse de 0,2% de l'assurance prêt sur un crédit de 300 000€ peut représenter facilement 10 000€ d'économies.

Taux crédit immobilier : les comparateurs vous mènent aux courtiers

Vous avez besoin d’un courtier ? Nous vous en proposons quelques-uns avec plaisir ! En remplissant notre simulateur d'emprunt immobilier, sachant que cela ne vous engage strictement à rien, vous aurez la possibilité d’être rappelé gratuitement par un courtier. Ce courtier répondra alors à vos questions, vous fournira les conseils nécessaires et pourra négocier pour vous des taux crédit immobilier avantageux auprès des instituts de crédit. Si vous souhaitez également comparer les offres d'assurances emprunteur pour trouver celles proposant le meilleur rapport garanties/taux, c'est par ici.

Les différents types de taux d'emprunt

Les taux crédit immobilier varient en fonction des taux du marché immobilier et du type de crédit choisi. Suite à la longue période de chute des taux, les tendances du marché immobilier changent et les taux emprunt immobilier 2015 remontent légèrement en fin d'hiver. On distingue :

  • Le taux fixe : le taux fixe ne peut ni baisser, ni augmenter. Les échéances mensuelles sont fixes, une bonne solution pour toute personne ne voulant pas avoir de mauvaise surprise. Seulement en cas d'amortissement anticipé partiel, le taux fixe peut changer
  • Le taux révisable : Qui dit taux révisable, dit flexibilité. Contrairement au taux fixe, le taux révisable est variable et change annuellement, à la date d'anniversaire du contrat de crédit. Selon l'évolution de l'indice de référence (l'indice Euribor représente l'indice choisi par la plupart des banques), le taux révisable peut soit monter soit diminuer. Il est inférieur au taux fixe, vu qu'il présente plus de risques pour l'emprunteur. Cependant, bien qu'il soit variable, le taux révisable ne peut pas dépasser un certain plafond fixé dans le contrat, c'est le taux capé
  • Le taux nominal : ce taux représente le coût du crédit, mais seulement partiel, hormis les frais annexes. Lors de la demande de crédit, il est important de se baser sur le taux effectif global et non sur le taux nominal, mis en avant par la majorité des banques
  • Le taux effectif global : le TEG, taux effectif global regroupe tous les frais annexes au crédit, dont les garanties, les assurances, les frais de dossier et la commission. Il représente donc le coût intégral du crédit. Le taux effectif global ne peut dépasser le taux d'usure
  • Le taux d'usure : révisable tous les trois mois, la loi a instauré le taux d'usure afin de protéger le souscripteur. Le taux d'usure représente le plafond maximum que peut atteindre le taux effectif global d'un prêt conventionné.

Haut de page

Bon à savoir

Pour bénéficier de taux crédit avantageux, il faut de bons revenus, une situation professionnelle stable et un bon potentiel d'évolution. Vérifiez donc votre capacité à obtenir un emprunt immobilier avant de vous lancer sur le marché du crédit immobilier. Si vous avez un apport, c'est encore mieux puisque vous pourrez faire jouer la concurrence pour faire baisser au maximum votre taux crédit immobilier.

Comparateur de prêt immobilier : les taux d'emprunt immo en 2015

Les taux d’assurance crédit ont atteint un niveau bas en 2015. En passant de 2,36 % à 2,03 %, les taux d’emprunt n’ont cessé de chuter de janvier à mai 2015. L’Observatoire Crédit Logement CSA explique que le taux moyen en mai 2015 s’établit à 2,01 %. À titre de rappel, les taux immobiliers avaient baissé de 3,09 % à 2,36 % en 2014, un déclin favorable au pouvoir d’achat des Français. Jamais il n’a été aussi attractif d’acheter un bien immobilier. Avec les taux d’emprunt plus bas que jamais, l’achat immobilier est devenu un peu plus accessible. En hiver 2015, les banques semblaient encourager les ménages à acheter, la chute des taux moyens pour les emprunts de longue durée (25 à 30 ans) s'affirmait dans l'ensemble de la France. Voici les taux crédit immobilier pour décembre 2015 : (Source : guideducredit.com)

taux crédit immobilier decembre 2015

Bien que les taux crédit immobilier aient légèrement augmenté, aucune montée brusque n'est attendue. De plus, le prêt à taux zéro (PTZ) sera maintenu jusqu'en 2017. Le PTZ est une aide distribuée aux ménages les plus modestes par les organismes de crédit, signataires de la convention avec l'État, permettant de faire un prêt sans avoir à payer les intérêts. Les plafonds de revenus augmentant de 1000 à 8000 euros, les conditions d'attribution seront plus avantageuses à partir de janvier 2016 ! Le PTZ est également applicable pour l'achat dans l'ancien, à condition que l'emprunteur y effectue des travaux d'une valeur supérieure ou égale à 25 % du coût de l'achat dans les 2 ans suivant l'acquisition. L'obligation d'acheter un logement se situant dans l'une des 6000 zones désignées afin de pouvoir bénéficier du PTZ disparaîtra : toute la France pourra bénéficier de cette aide !

Les 10 critères pour décrocher le meilleur taux de prêt immobilier

Vous souhaitez enfin concrétiser votre rêve ? Vous voulez par exemple acheter votre premier logement ou construire votre maison de famille ? Obtenir un crédit immobilier n’est pas si simple car faire un prêt c’est s’engager vis-à-vis de l‘établissement financier sur une période d’environ 15 ans. Le banquier cherchera donc un emprunteur fiable. C’est pourquoi il va évaluer la situation et le profil du demandeur de crédit afin de mesurer ses capacités d’endettement et définir le coût total du crédit, notamment le taux crédit immobilier. Votre situation actuelle joue un rôle important lors de votre demande de crédit immobilier. Êtes-vous déjà propriétaire ou encore locataire ? Votre situation professionnelle et géographique est-elle stable ? En règle générale, nous vous conseillons de toujours acheter un bien immobilier pour au moins 6 ans.

Saisissez les questions essentielles autour de votre patrimoine, votre profil et votre financement et sachez argumenter. Si vous êtes irréprochable sur le plan financier, alors votre banque vous offrira un meilleur taux crédit immobilier. Vérifiez votre budget et votre capacité de remboursement ! La règle des 33 % permet de voir si votre budget suffit pour le financement intégral de votre projet immobilier. Votre endettement mensuel ne peut pas dépasser les 33 % de vos revenus. Comme pour votre apport, votre partenaire financier veut se rassurer que vous ayez un « reste à vivre » suffisant après avoir payé vos mensualités de crédit immobilier et après vos dépenses courantes. L’examen de la banque est d’autant plus critique si vous aviez plusieurs crédits en parallèle et donc plusieurs plans de remboursement à gérer en même temps. Plus la banque estime le risque de défaillance ou surendettement de votre part important, plus le taux d’intérêt sera haut.

Devis prêt immobilier

Lors de votre demande de crédit immobilier en ligne, orientez-vous toujours au TAEG. Le taux annuel effectif global comprend le taux d’emprunt et les frais annexes, tels que les assurances, les garanties, les frais de dossier et les pénalités de remboursement anticipé. Ne vous précipitez surtout pas ! La loi sur la protection des emprunteurs vous donne 10 jours de réflexion à partir de la réception de votre offre de prêt pour l'accepter ou non ! Bien évidemment, il vous faudra être majeur, donc au-dessus de 18 ans et justifier d’une résidence en France. Cependant, la banque vous examinera sur d’autres critères qu’il sera important de remplir afin d’améliorer votre profil d’emprunteur et de décrocher votre crédit aux meilleures conditions et au meilleur taux d’emprunt possible. Les conditions pour obtenir un bon crédit immobilier au meilleur taux sont les suivantes :

  1. Etre informé et réaliste : avant de rencontrer votre banquier ou encore votre conseiller, il est absolument fondamental que vous vous familiarisez avec tout le vocabulaire autour du crédit. Si vous arrivez à votre premier rendez-vous et ne comprenez pas de quoi il s'agit lorsque votre banquier emploie des termes tels que « tableau d’amortissement », « taux d’intérêt » ou « caution », alors vous ne pourrez pas suivre la conversation et encore moins négocier. Choisir un bon timing est important si vous souhaitez décrocher un taux d’emprunt bas afin de faire des économies sur votre prêt immobilier. Heureusement, contrairement au marché américain, le marché français n’a pas de bulles spéculatives et ne recense pas des changements trop brusques. Cependant, les prix évoluent chaque jour. Une bonne conjoncture permettra de décrocher un meilleur taux crédit immobilier. Il faut donc faire un point de la situation actuelle du marché immobilier.
  2. Un profil bancaire propre : vous n’apparaissez pas sur les fichiers de la Banque de France. Vous n’avez jamais causé des problèmes graves et votre banquier n'a aucune anomalie à détecter vis-à-vis du fonctionnement de votre compte bancaire. Vous ne vous êtes jamais surendetté et vous avez toujours payé vos factures dans les conditions fixées et les délais définis ? Vérifiez que vous êtes irréprochable sur le plan financier.
  3. Une bonne situation financière : la règle des 33 % prévoit que les mensualités du crédit ne franchissent pas le tiers de vos revenus nets. Le banquier veut éviter tout risque de surendettement et veut s’assurer que votre «reste à vivre» soit suffisant. Si vous vous faites bien rémunérer et d’une façon stable, alors cela suscitera la confiance de votre banquier. En effet, celui-ci vous demandera de justifier d'une bonne situation financière et vous devrez présenter plusieurs documents parmi lesquels les deux derniers avis d’imposition, les trois derniers bulletins de salaire, les trois derniers relevés bancaires.
  4. Une bonne situation financière : être fonctionnaire ou en CDI augmentera vos chances d’obtenir un crédit immobilier à moindre coût. Si vous vous dotez d’un contrat de travail à durée déterminée, alors le banquier exigera que vous justifiez de deux ans d’ancienneté, que ce soit dans votre emploi-même ou dans le métier.
  5. Un mode de vie irréprochable : le banquier préfère contourner les clients âgés, fumeurs ou alcooliques. Si vous êtes jeune mais vous pratiquez des activités à risque alors votre banquier haussera probablement la prime d'assurance, donc le coût du crédit immobilier. Votre profil de santé joue un grand rôle car lui aussi, tout comme votre profession et votre budget, déterminera le coût de votre prêt et va même entraîner une confirmation ou un refus de votre banque.
  6. Une bonne capacité d'épargne : vous pouvez montrer que vous savez faire des économies sur une longue période de temps ? Parfait ! Car le banquier prête à ceux qui se comportent de manière exemplaire. Il préfère donc que le solde de votre compte ne soit pas nul, voire même négatif. Si vous avez épargné de l'argent, alors votre banquier vous jugera responsable et si jamais vous vous retrouvez dans une impasse, alors vous pourrez quand même respecter la règle des 33 % et payer vos mensualités puisque vous pourrez vous servir de votre épargne.
  7. Un apport personnel pour votre crédibilité : l’apport personnel n’est pas obligatoire mais pouvoir contribuer à votre projet à une hauteur d’au moins 10 % prouve que vous disposiez d’une somme d’argent importante, indépendamment du crédit bancaire et que vous êtes capables d’épargner. Cet apport personnel est souvent souhaité de la part du prêteur pour couvrir les frais annexes d'un crédit, notamment les frais de dossier ou encore de notaire.
  8. Les garanties : l’assurance de prêt n’est pas obligatoire par la loi, mais la majorité des banques l’exige afin de se protéger en cas d’évènements imprévus. L’assurance emprunteur offre les garanties incapacité/invalidité de travail, décès et souvent perte d’emploi. Si le risque se produit, alors c’est l’assureur qui prend le relais. Il se chargera du remboursement du crédit intégral. Ainsi, le banquier, vous et votre famille sont protégés contre tout problème ou risque couvert par la garantie assurance emprunteur. Si vous n’êtes pas éligible à une assurance emprunteur, le banquier cherchera une solution alternative, sous forme d’une hypothèque, d’un nantissement d’une assurance-vie, un cautionnement ou privilège. Vous pouvez demander un devis gratuit via notre comparateur assurance crédit immobilier afin de trouver une bonne assurance prêt.
  9. Rachat de crédit : si vous avez plusieurs crédits, la banque doutera que vous puissiez gérer encore un prêt car plusieurs crédits parallèles, à différents taux d’emprunt, peuvent représenter une somme importante. Il est donc préférable que vous regroupiez tous vos crédits afin de les centraliser au sein d'un seul établissement de crédit. Ainsi, seule une banque administrera tous vos crédits et vous n'aurez qu'un seul taux de crédit, ce qui vous permettra donc de faire des économies. En règle générale, la banque préfère que vous n’ayez qu’un seul crédit à rembourser afin de diminuer toute possibilité de surendettement. Nous vous conseillons de vous concentrer sur un seul crédit et de raccourcir la durée d’emprunt pour diminuer les coûts du crédit. Le taux crédit immobilier est faible si vous faites un prêt d'une durée de remboursement courte, c'est-à-dire de 7 à 12 ans, et non 15 à 25 ans.
  10. Les documents nécessaires : un demandeur de crédit responsable présente tous les documents obligatoires afin de montrer qu’il n’a rien à cacher :
  • Pièce d'identité
  • Justificatif de domicile
  • 3 derniers relevés bancaires
  • 3 derniers bulletins de paie
  • 2 derniers avis d'imposition
  • Compromis de vente comme justificatif de demande de prêt

Le banquier regardera tous ces critères de plus près afin d’analyser votre situation, d’examiner tous les facteurs et d’évaluer la solidité de vos finances et de votre capacité de remboursement. Votre banquier vous donne son accord de principe ? Félicitations ! Vous n’êtes qu’à quelques pas de votre offre de prêt définitive ! L’offre de prêt est valable pendant trente jours et vous ne pourrez l’accepter qu'après le onzième jour. Ce délai de réflexion vous est donné pour vous protéger de toute précipitation ! Comparez bien toutes les propositions afin de faire le bon choix ! Nous vous conseillont volontiers ! 

Haut de page

Les types de prêt immobilier

En fonction de la nature du projet, du profil de santé de l’emprunteur, de sa capacité de remboursement, de sa situation professionnelle et de la durée de crédit, le banquier proposera différents types de crédit immobilier. Indépendamment du prêt amortissable dit prêt classique, il existe d'autres types de crédit immobilier qui dégagent certains avantages selon la situation du demandeur de prêt. Voici les principaux types de crédit et leurs caractéristiques spécifiques :

  • le prêt amortissable
  • le prêt in fine
  • le prêt conventionné
  • le prêt modulable
  • le prêt relais

Le prêt amortissable

C'est le crédit dit classique. Les mensualités sont constituées de l’amortissement et des intérêts. Le prêt amortissable est adapté pour l’acquisition d’une résidence principale ou encore secondaire, mais déconseillé pour un investissement locatif.

Le prêt in fine

Le prêt in fine peut être bénéfique pour certains, car seuls les intérêts doivent être remboursés pendant toute la durée d’emprunt, le montant du crédit n’est qu’à rembourser à la fin du contrat de prêt. Afin de restituer le capital emprunté, l’emprunteur est tenu de verser une mensualité sur un produit privé (assurance-vie, produit de placement, bon de capitalisation). La durée d’un prêt en fine est entre 3 et 15 années. L’avantage essentiel du prêt in fine sont les déductions fiscales. Le prêt in fine est donc réservé aux personnes fortement fiscalisées. Si les intérêts sont plus hauts que ceux du prêt amortissable, alors le bénéficiaire pourra le déclarer et baisser l’imposition. Ce type de crédit est adapté pour l’achat d’une résidence secondaire ou un investissement locatif. Le montant du prêt in fine doit être au moins égal à 21 500 euros, aucune limite n’est déterminée.

Le prêt conventionné

Le prêt conventionné, dit prêt règlementé, est un crédit proposé par toute banque ayant signé une convention avec l’État. La convention prévoit que le prêt peut être donné sans aucune condition de ressources. Le banquier ne peut donc prendre en compte ni l’apport personnel ni les revenus de l’emprunteur. Le taux d’emprunt est plafonné en fonction de la durée du crédit. L’emprunt peut être remboursé pendant une durée de 5 à 30 ans, maximum 35 ans. Le prêt conventionné est conseillé pour toute personne n’ayant pas des revenus importants et bénéficiant ou souhaitant bénéficier de l’aide financière de l‘État (APL). Le prêt conventionné est une bonne solution pour toute personne n'ayant pas d'apport personnel. Le crédit conventionné permet de financer une résidence principale ou un terrain, des travaux d’amélioration et de construction (montant minimal du crédit : 4000 euros, durée maximale de 3 ans).

Le prêt modulable

Le prêt modulable est le crédit le plus flexible. L’emprunteur peut modifier le montant de ses mensualités, il peut anticiper ou encore reporter le paiement des échéances. Cette option est conseillée à toute personne souhaitant être flexible vis-à-vis du paiement des mensualités, notamment si la situation financière n’est pas stable. L'emprunteur paiera les mensualités en fonction de l’évolution de ses revenus.

Le prêt relais

Le prêt relais, aussi appelé prêt revente est un crédit d’une durée d’un à 24 mois. Ce type de crédit donne la possibilité à chaque personne d’acheter sa nouvelle résidence, bien qu’elle n’ait pas encore vendu son ancien logement. Recevant jusqu’à 80 % du montant de la valeur de l’ancienne résidence, il est possible d'acheter son nouveau logement, tout en évitant un décalage de trésorerie. L’avantage du prêt relais c'est qu’il offre à toute personne souhaitant acheter une nouvelle résidence, la possibilité d'en acheter une nouvelle, sans attendre de vendre l'ancienne résidence. Les taux de crédit sont généralement très faibles. De plus, les intérêts sont déduits de la somme obtenue de la revente et ne doivent pas être avancés. Sans plus attendre, trouvez le meilleur crédit immobilier pour vous.

Obtenir son crédit immobilier via une banque en ligne

Les banques en ligne ont toujours été considérées comme des solutions alternatives très intéressantes en vue d’effectuer un emprunt immobilier, en raison notamment de leur taux de crédit particulièrement avantageux comparés à ceux proposés par les banques traditionnelles et les organismes de crédit. Il est important de souligner que les banques en ligne présentent, d’une façon générale, des tarifs extrêmement compétitifs, que l’on pense aux frais de dossier qui s’avèrent généralement entièrement gratuits ou encore aux offres tarifaires promotionnelles régulièrement proposées pour inciter les clients à souscrire de nouveaux produits bancaires.
Il est également possible de gérer son prêt immobilier à distance, vous avez juste besoin d’un ordinateur (ou un Smartphone) et d’une connexion internet. Les souscripteurs n’ont donc aucunement besoin de se déplacer au sein d’un établissement étant donné qu’ils peuvent contracter leur crédit en ligne, en seulement quelques minutes, tout en ayant la possibilité de contacter des conseillers par téléphone, par mail ou encore par SMS ou par tchat. Faire un crédit en ligne est donc une démarche très intéressante en termes de gain de temps.
Notez que la contraction d’un crédit auprès d’un organisme bancaire en ligne est une solution ne convenant pas à certains individus qui préfèrent avoir la possibilité de rencontrer physiquement des conseillers. Ces personnes auront ainsi intérêt à s’orienter vers un établissement classique pour effectuer leur demande de prêt.

Haut de page

devis simple, protection données, meilleurs taux
devis simple, protection données, meilleurs taux